Aller au contenu

CBD et sport : pourquoi et comment l’utiliser ?

Le blog du Génie - Genius CBD

L’arrivée d’une nouvelle année, de la rentrée ou même le début d’une nouvelle activité s’accompagnent souvent de leur lot de résolutions, parmi lesquelles la reprise d’une activité sportive revient souvent. Mais qui dit reprise, dit efforts considérables et courbatures, et parfois on abandonne aussi vite qu’on s’est motivé. Grâce à ses vertus pour le corps et l’esprit, le CBD peut s’avérer être un allié efficace pour pallier ces problèmes. CBD et sport sont alors plus que compatibles !

Mais attention, je ne dis pas qu’il s’agit d’une solution miracle pour avoir ton summer body toute l’année. Pour ça, il faudra quand-même les faire ces jumping-jacks !

Les bienfaits du CBD pour le sport :

Avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelons que, bien que le CBD (cannabidiol) soit extrait de la plante de cannabis, il ne faut pas le confondre avec le THC, une autre molécule provenant de cette même plante. Car c’est en effet cette dernière qui procure un effet psychotrope (de défonce), et qui est donc interdite. 

Le CBD quant à lui est complètement dépourvu d’effets psychotropes, et apporte au contraire divers bienfaits à l’organisme. Certaines de ses propriétés ont gagné la communauté sportive, et aujourd’hui de nombreux sportifs amateurs et professionnels l’utilisent dans le cadre de leur pratique, afin d’améliorer leurs performances et de faciliter la récupération.

Les bénéfices du CBD pour le corps :

Il semble logique de dire que si le CBD agit de façon positive sur notre corps, cela va forcément améliorer nos capacités physiques.

CBD et douleur :

Selon une étude, le CBD permet de réduire la douleur. En effet, le principal avantage du CBD pour le sport provient de ses propriétés analgésiques. En se fixant sur des récepteurs de notre système nerveux central, il envoie un signal au cerveau pour réduire la perception de la douleur. Et grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il va également agir sur la douleur en elle-même (et non uniquement sur sa perception).

Ainsi, il sera plus facile de supporter les crampes et courbatures, voire même les blessures qui peuvent survenir suite à une activité physique. En arrivant à mieux encaisser cette douleur, le corps est plus à même de faire face à une prochaine séance.

De nombreux sportifs consomment des médicaments (ibuprofène, paracétamol, etc.) dont les propriétés analgésiques et anti-inflammatoires les aident à combattre la douleur. Mais ceux-ci présentent pour la plupart des risques sur la santé lorsqu’ils font l’objet d’une consommation régulière. Le CBD est un produit complètement naturel qui ne présente pas de risque pour la santé, ni de risque de dépendance.

CBD et récupération :

Lorsqu’on fait subir à nos muscles un effort considérable, cela s’accompagne d’inflammations microscopiques, ou dans certains cas de toutes petites blessures. Lors de la récupération, le corps va réparer les fibres touchées et les rendre plus fortes et plus épaisses afin qu’elles soient en mesure d’encaisser l’effort la fois d’après. C’est de cette manière que le muscle grossit. Mais il arrive que la lésion soit trop grande et que la croissance du muscle s’accompagne de douleurs. Le CBD est alors très utile pour les personnes qui pratiquent de la musculation, du crossfit ou toute activité qui consiste à faire travailler durement les muscles.

De plus, une séance de sport ou un entraînement demandent un effort considérable. Et qui dit effort dit … non, pas réconfort. Je te vois venir chercher une excuse pour manger ce fondant au chocolat après ta séance. Qui dit effort, dit repos. Mais pour les personnes qui font du sport régulièrement, le temps de repos qu’ils ont entre deux entraînements n’est pas toujours suffisant pour une récupération complète, et ils ont besoin d’un petit coup de pouce. 

Les bénéfices sur l’esprit :

Les douleurs liées à une pratique sportive peuvent parfois être tellement intenses qu’on a du mal à s’endormir, ou qu’on dort mal. Pour les sportifs de haut niveau, s’ajoute à cela le stress de la compétition, et c’est insomnie garantie. 

Le CBD permet de se détendre et de réduire le stress, et par ricochet il permet d’améliorer la qualité du sommeil. Il joue alors indirectement un rôle dans l’amélioration des performances physiques, puisqu’être moins stressé permet d’être plus reposé et plus concentré. De plus, le sommeil joue un rôle important dans la récupération. Le corps a plus de latitude pour réparer et renforcer les fibres musculaires endommagées, puisqu’on ne produit pas d’effort physique à ce moment-là.

Nous précisons tout de même qu’il ne faut pas confondre CBD et somnifère. Le CBD en t’aidant à te détendre, te permet de trouver la sérénité d’esprit nécessaire pour passer une bonne nuit de sommeil, mais il ne va pas t’endormir à proprement parler.

Le CBD peut également être un substitut sain aux opioïdes souvent consommés par les sportifs professionnels, et qui ont un impact sur leur santé physique et psychologique.

Comment utiliser du CBD pour le sport :

Les produits à base de CBD peuvent être utilisés de manières ponctuelle pour un besoin spécifique, ou encore comme une cure tous les jours ou presque (généralement pour les sportifs réguliers). 

Pour atténuer les problèmes de stress ou de douleurs régulières, nous te recommandons d’utiliser de l’huile ou des gélules. Le mode de consommation le plus recommandé est la consommation d’huile de CBD par voie sublinguale. Cela consiste à déposer le nombre de gouttes indiqué sous la langue et à avaler après 30 secondes à 1 minute. En passant par les muqueuses de la bouche, le CBD va plus rapidement atteindre le sang et agir plus en profondeur. Mais on peut également ajouter les gouttes d’huile dans son repas. Cependant, le processus de digestion va ralentir le début des effets.

Les gélules au CBD étant ingérées dans le tube digestif vont également tarder à agir, mais elles ont l’avantage d’une consommation très simplifiée. Non seulement tu sais exactement quelle quantité de CBD tu consommes (puisque la quantité de CBD par gélule est indiquée), mais en plus il te suffit de l’avaler avec un peu d’eau comme un comprimé. Les gélules au CBD que tu trouves sur notre boutique sont complètement dépourvues de THC. Ainsi, si tu effectues souvent des tests de dépistage, il n’y a pas de risque de détection de THC.

Pour une application ponctuelle sur une douleur localisée, nous allons te diriger vers les cosmétiques. En effet, les molécules de CBD passent également par la peau, et font bénéficier de leur effet anti-inflammatoire sur des brûlures, blessures ou crampes. Il te faut masser la partie endolorie pendant quelques minutes avec un peu d’huile de corps ou de baume au CBD.

Si tu souhaites améliorer tes performances sur une séance précise, nous te recommandons de consommer du CBD 30 minutes à 1h avant, mais si tu as comme objectif une meilleure récupération après l’effort tu peux en prendre plutôt après ta séance.

Pour terminer, il se peut qu’en termes de dosage, les sportifs réguliers aient besoin de plus grandes quantités pour avoir des effets. Avec l’activité physique ils vont plus facilement éliminer le CBD. Malgré tout, nous te recommandons de commencer par des quantités modérées, et de les augmenter progressivement si nécessaire, jusqu’à obtenir la dose qui te convient.

CBD et Sport de haut niveau : focus sur la réglementation

Imagine que ton gagne pain dépende entièrement de tes performances physiques, mais que ton corps te fasse défaut. Tu seras tenté de recourir à des opioïdes, hein ? Et si on te propose à la place une solution naturelle et sans danger pour améliorer tes performances ?

Depuis le 1er Janvier 2018, le CBD ne fait plus partie de la liste des produits dopants selon l’Agence mondiale antidopage (AMA). Il s’agit bien là d’une preuve de ses bienfaits et de l’absence de risque lié à sa consommation. Depuis lors, la consommation de CBD a été autorisée aux sportifs participant à la coupe du monde de 2018 (en Russie), ainsi que par la Fédération Internationale de Surf lors des compétitions.

Le CBD est également utilisé par de nombreux sportifs professionnels dans le cadre de leur pratique, tels que Rapinoe, Alex Morgan, John Ishner ou encore Bas Ruten.

L’Ultimate Fighter Championship (UFC) a même entrepris une étude dont le but est d’apporter des preuves concrètes sur les vertus du CBD dans le sport, de mettre en évidence les besoins des sportifs et de produire des produits qui leur sont adaptés. Pour ce faire, la consommation de CBD d’athlètes de MMA (Mixed Martial Arts) va être suivie pendant 8 ans.

Mais attention ! C’est bien le CBD qui est autorisé à ces compétitions, et non le THC. Etant donné qu’il est autorisé un taux de THC très faible dans les produits à base de CBD (0,2% en France), d’infimes traces peuvent alors être détectées en cas de dépistage. Pour les sportifs de haut niveau, nous recommandons alors de ne consommer que des produits complètement dépourvus de THC.

Pour finir, en dépit des nombreux bienfaits du CBD, on n’est pas à l’abri de légers effets secondaires. Si ceux-ci ne sont pas dérangeants dans la vie de tous les jours, ils peuvent l’être dans le cas d’un entraînement. Il est alors important de demander conseil à ton médecin si tu consommes déjà d’autres médicaments avec lesquels le CBD pourrait mal interagir.

Laisser un commentaire

Tu as aimé ? Fais tourner !

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Retrouve les autres articles du Génie