Aller au contenu

Le CBD est-il efficace contre l’épilepsie ?

Le blog du Génie - Genius CBD

Selon l’OMS, l’épilepsie touche près de 50 millions de personnes dans le monde. Même si certains médicaments existent pour soulager les symptômes de cette maladie, ils ne sont pas efficaces dans 100% des cas, et s’accompagnent parfois d’effets secondaires indésirables. Le CBD pourrait alors être une alternative naturelle et sans danger pour aider ces personnes qui n’ont pas pu trouver de solution dans la pharmacologie. Dans cet article, nous allons voir si CBD et épilepsie font bon ménage.

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

L’épilepsie est une maladie neurologique chronique caractérisée par la survenue de crises récurrentes causées par une hyperactivité neuronale. Les crises épileptiques se manifestent par des tremblements de tout ou d’une partie du corps.

Jusqu’alors, on n’a pas trouvé de réelle cause à la maladie épileptique. On distingue alors des épilepsies dites idiopathiques qui sont dues à des anomalies génétiques. Et des épilepsies dites symptomatiques qui font suite à des lésions, des malformations ou des maladies cérébrales.

Bien que cette maladie puisse toucher des adultes (et même des vieux), elle est plus souvent observée chez les nourrissons, les enfants et les adolescents. 

Quelques formes d’épilepsie :

Il existe plusieurs formes d’épilepsie ayant chacune des manifestations différentes. Chacune d’elle touche dans la plupart des cas une catégorie d’âge spécifique.

Parmi les différentes formes d’épilepsie, on peut citer :

  • Le syndrome de West : les crises se caractérisent par des spasmes musculaires.
  • Le syndrome de Dravet : les crises se caractérisent par de violentes convulsions prolongées, souvent suite à de la fièvre ou à une vaccination.
  • Le syndrome de Lennox-Gastaut : il est caractérisé par des absences et un grand nombre de crises toniques.
  • L’épilepsie avec crises généralisées : elle est fréquente chez les adultes et les adolescents. Les crises interviennent principalement la nuit ou au réveil.

Traitement de l’épilepsie :

Il existe des traitements médicamenteux dont l’efficacité a été démontrée dans trois quarts des cas. Ils permettent de réduire l’intensité et la récurrence des crises, et dans certains cas de les faire disparaître complètement, mais cela à condition d’avoir un mode de vie sain (sommeil, nutrition, etc.). Il existe même un médicament contenant du CBD qui s’appelle Epidiolex. 

Pour soigner l’épilepsie, il est également possible d’opter pour de la chirurgie, en ôtant la partie du cerveau qui est responsable des crises. Mais on connait tous le coût et le risque d’une telle opération.

Les personnes souffrant d’épilepsie peuvent également se faire suivre par un·e psychologue, car la maladie peut conduire à des troubles psychologiques qui peuvent conduire à l’augmentation de la fréquence des crises.

CBD et épilepsie : une solution ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les traitements médicamenteux prescrits aux personnes souffrant d’épilepsie ne sont pas efficaces pour tout le monde, ou pas complètement. En effet, certaines formes plus rares d’épilepsie résistent à ces médicaments.

Qu’est-ce que le CBD ?

La plante de cannabis est composée de nombreuses molécules appelées cannabinoïdes, parmi lesquelles les plus connues sont le THC (Tétrahydrocannabinol) et le CBD (cannabidiol). 

Contrairement au THC, le CBD ne procure pas d’effet psychotrope et est plutôt utilisé pour ses divers bienfaits sur le corps et l’esprit. Bien qu’il manque encore de recherches pour prouver tout le potentiel du CBD, certaines ont déjà été réalisées, et notamment dans le cadre du traitement de l’épilepsie.

Tout mammifère est composé d’un système dit endocannabinoïde sur lequel les cannabinoïdes, et notamment le CBD agissent pour procurer une palette d’effets sur l’organisme. Ce système est composé de deux types de récepteurs : les CB1 qui sont situés principalement dans le système nerveux central et les récepteurs CB2 qu’on retrouve principalement dans le système immunitaire.

C’est en se fixant sur ces récepteurs que le CBD peut modifier l’homéopathie et donc agir sur les symptômes de certaines maladies.

Potentiel thérapeutique du CBD sur l’épilepsie :

Les crises d’épilepsie peuvent survenir suite à une hyperactivité des récepteurs vanilloïdes. En régulant l’influx nerveux de ce récepteur, le CBD peut aider à réduire l’intensité et/ou la fréquence des crises. Cette étude a montré une réduction significative des convulsions et contractions musculaires dans le groupe ayant reçu une plus grande dose de CBD.

Le CBD est également connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. En effet, il permet de réduire la perception de la douleur. De ce fait, il pourrait être utile pour mieux supporter les crises et les douleurs qui y sont liées. 

L’efficacité du CDB a été prouvée dans certains cas à travers des études réalisées sur des patients atteints de formes récalcitrantes d’épilepsie. Dans le cas du syndrome de Dravet, cette étude montre que les crises ont diminué de moitié chez 43% des patients ayant reçu du CBD. L’étude réalisée sur des patients atteints du syndrome de Lennox-Gastaut montre des résultats similaires : le CBD a permis de réduire de 42% la survenue des crises atoniques (qui peuvent entraîner une chute). 

Hormis les études scientifiques, des personnes atteintes de cette maladie ont essayé le CBD pour pallier la non efficacité des médicaments, et bon nombre d’entre elles ont vu une amélioration. Et quand bien même le CBD n’aurait pas eu l’effet escompté, les risques liés à sa consommation sont quasi inexistants.

Points d’attention :

Dans la mesure où la majeure partie des épileptiques sont des enfants, la question du CBD aux enfants se pose forcément. Les enfants peuvent consommer du CBD dans certaines conditions. Si tu veux en savoir plus, je te conseille de lire notre article sur la consommation de CDB par les enfants.

Mais quel que soit l’âge, si tu souhaites prendre du CBD pour diminuer les symptômes de l’épilepsie, nous te conseillons de demander d’abord conseil à ton médecin, surtout si tu as déjà un traitement. En effet, en cas d’interaction médicamenteuse les effets du médicament et/ou du CBD peuvent être annihilés. De plus, certains effets secondaires peuvent également apparaître. 

Pas de panique, rien de très grave non plus. Les effets secondaires le plus souvent observés suite à une consommation de CBD sont de la diarrhée, de la somnolence, des vomissements.

Quelle consommation de CBD pour lutter contre l’épilepsie :

Il existe divers types de produits à base de CBD. Pour les enfants, nous allons plutôt orienter vers la prise d’huiles de CBD ou de gélules au CBD. Les adultes peuvent également essayer la fleur de CBD ou la résine de CBD idéalement en vaporisation.

En ce qui concerne le dosage, il n’existe pas de posologie définie pour le CBD. Il est conseillé de commencer par de petites quantités qu’on peut augmenter au fur et à mesure si on en ressent le besoin. Les boutiques mentionnent généralement une dose de référence sur l’étiquette des produits et/ou sur la fiche produit du site internet. Mais ces doses sont évaluées pour des personnes adultes.

Laisser un commentaire

Tu as aimé ? Fais tourner !

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Retrouve les autres articles du Génie